28 mars 2006

Réflexions

Pourquoi un tel engouement pour les faits divers et les tueurs en série ?

Francis Heaulme, Pierre Chanal, Henri Désiré Landru, et bientôt l’affaire Grégory Villemin … nombreux sont les téléfilms et documentaires (comme « Faites entrer l’accusé », ou encore « Secret d’actualité » ...) réalisés sur ces affaires criminelles qui ont fait et font encore frémir la France. Les spectateurs de l’Hexagone semblent s’intéresser de près à ce genre d’affaire, les scores d’audience le prouvent. Comment peut-on expliquer une telle curiosité et ce, quelque soit la classe d’âge ? Faudrait-il penser que le sang et l’horreur sont devenus à notre époque des éléments attractifs ? A l’image des Etats-Unis, la France semble à son tour entrée dans une hyper médiatisation des procès de tueurs en série, alors qu’ils ne représentent que 1 % de la population carcérale. Le public se presse à leurs audiences en cour d’assises éprouvant à la fois un sentiment de dégoût et de fascination. A l’image de Landru qui, en prison, a reçu plus d’un millier de lettres d’admiratrices, les serial killer sont soutenus par courrier, gâtés par des admirateurs et le plus souvent admiratrices qui n’hésitent pas à leur envoyer des cadeaux ou à les demander en mariage !

Posté par kematca à 11:53 - - Permalien [#]